Enter your search terms:
Top

Bienvenue à Aubais

Aubais est une commune rurale d’Occitanie, située au sud-ouest du département du Gard, dans le canton de Sommières. Un peu à l’écart des grandes voies de circulations, elle se situe à mi-distance entre les deux grands pôles urbains de Montpellier et Nîmes, et au centre du triangle des villes moyennes de Sommières, Lunel et Calvisson.

 

La commune, d’une altitude moyenne de 50 m, a une superficie de 11,88 km², et comptait 2 762 « Aubaisiens » en 2017.
Aubais est l’une des 79 communes membres du Schéma de cohérence territoriale (SCOT) du Sud du Gard et fait également partie des 34 communes du Pays Vidourle-Camargue.

 

L’étymologie latine alba provient très certainement de la blancheur des falaises de la trouée géologique de la Roque d’Aubais, le point de repère géographique majeur du territoire.
A l’entrée du village, le panneau « Aubaï mêma », (d’Aubais même), démarque l’origine des Aubaisiens par rapport aux autres habitants du vaste marquisat du seigneur Baschi d’Aubais au XVIIIe siècle.

Aubais est une terre frontalière, une terre de limites naturellement matérialisées au sud-ouest par le Vidourle, fleuve côtier qui sépare le Gard de l’Hérault. Située entre la plaine littorale au sud et les garrigues au nord, elle a donc souvent été disputée pendant son histoire pour des enjeux stratégiques et diplomatiques.

Sur le plan agricole, le sous-sol constitué de calcaire favorise les cultures de la vigne et de l’olivier qui sont prédominantes. Son territoire était parsemé, à l’origine, de quelques mas agricoles qui structurent encore son espace. Plus de 5000 ans d’histoire ont ainsi façonné ses paysages et la main de l’homme y est partout visible. Le promeneur pourra croiser sur son chemin des petits bâtis de pierres sèches, comme des clapas, des capitelles ou des murets.

Plus de 5000 ans d’ histoire ont entièrement façonné ses paysages par la main et l’outil de l’homme.
Le centre historique compact est marqué par les vestiges d’un château médiéval et d’un imposant château néo-classique d’inspiration italienne.
Son territoire était parsemé, à l’origine, de quelques mas agricoles.
Depuis les dernières décennies il subit une forte expansion de l’étalement urbain résidentiel.

De nos jours, Aubais bénéficie d’une vie sociale et associative très active, et d’une activité économique principalement orientée vers les services.

Les vestiges d’un château médiéval accolé à un imposant château néo-classique d’inspiration italienne dominent le centre d’Aubais. Cet ensemble est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis le 18 mai 1998 et classé depuis le 8 mars 2010. Ce classement, qui, rappelons-le, constitue en France le plus haut niveau de protection dans le domaine du patrimoine, protège désormais ce monument qui présente un intérêt à l’échelle de la nation, du fait de ses caractéristiques historiques, artistiques et architecturales. Son prodigieux escalier, par exemple, rivalise selon certains historiens avec celui du château de Fontainebleau.

Aubais peut s’enorgueillir aussi d’avoir une très ancienne tradition bouvine. L’élevage de la petite vache noire de race Camargue y est traditionnel et c’est un plaisir de voir les taureaux paître dans les près de la manade Vidourlenque en contrebas du château. Cette race bovine, qui bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée (AOP) « taureau Camargue », est élevée et sélectionnée pour ses aptitudes à la course camarguaise. L’été, la fête votive rythme pendant une dizaine de jours la vie du village et la cour d’honneur du château qui forme un plan idéal, facile à fermer, devient le lieu des courses de taureaux, où le spectateur peut voir l’adresse et le courage des raseteurs affrontant taureaux et vachettes.
Aubais est un village dans lequel l’activité économique est principalement orientée vers les services avec une étude notariale, un cabinet médical, des professionnels de la santé, une pharmacie et un ehpad.
Enfin, plus d’une vingtaine d’associations anime la vie sociale, artistique et sportive du village. La dynamique artistique y est particulièrement exemplaire. De nombreux artistes résident dans le village et quatre fois par an, « Les quatre saisons de l’art » font rayonner le village pour tous les amoureux de l’art contemporain, mettant en valeur les lieux patrimoniaux dans lesquels ces expositions se tiennent.

Actualités

Agenda

Commissions

Ecoles et Jeunesse

Le rôle de cette commission est d’inculquer une vision globale et stratégique au plan financier et économique dans le respect des exigences municipales.

Environnement

La commission environnement réunit les acteurs de l’environnement actif sur le territoire et volontaire pour s’engager dans des réflexions collectives, autour des problématiques du territoire.

Développement Economique

La commission environnement réunit les acteurs de l’environnement actif sur le territoire et volontaire pour s’engager dans des réflexions collectives, autour des problématiques du territoire.

Culture et Festivités

La Commission Culture et festivités est en charge de l’organisation et du suivi des festivités, de la sauvegarde et de la promotion de notre patrimoine.

CCAS

CENTRE COMMUNAUTAIRE D’ACTIONS SOCIALES
Le centre communal d’action sociale (CCAS) est un établissement public chargé de mettre en œuvre la politique sociale de la municipalité à l’échelle de son territoire. Autonome dans sa gestion, il dispose d’un conseil d’administration (dont le maire est président) et de moyens propres pour mener à bien ses missions. Les CCAS peuvent se regrouper sous forme de centre intercommunal d’action sociale (CIAS) lorsque des communes forment des coopérations intercommunales.

Sports et Associations

La commission a pour rôle d’organiser les relations et faciliter les activités des différentes associations culturelles, sportives, caritatives du village.

Urbanisme

La commission municipale d’urbanisme a le plus souvent pour rôle de suivre l’élaboration du document d’urbanisme prescrit par la commune (plan local d’urbanisme – PLU – ou carte communale)

Finances

Le rôle de cette commission est d’inculquer une vision globale et stratégique au plan financier et économique dans le respect des exigences municipales.

Communication

Cette commission est chargée de l’information et de la communication en direction de la population, des associations et de l’extérieur (bulletin municipal, site Internet, panneau lumineux…).